Cuves de récupération : comment recueillir et filtrer efficacement l'eau de pluie

Récupérer l’eau de pluie est une démarche à la fois économique et écologique. La plus grande partie de l’eau potable peut être remplacée par de l’eau pluviale. Cela permet donc d’éviter la surconsommation et de mieux gérer les ressources dont nous disposons. Cependant, l’eau de pluie recueillie est chargée d’impuretés. Comment faire pour la purifier et la traiter pour un usage domestique ? Nous vous proposons des solutions pour récolter et traiter les eaux pluviales. Nous sommes en mesure de vous accompagner dans vos projets pour les dimensionner et vous permettre l’usage de cette ressource.

Comment fonctionne une cuve récupération eau de pluie ?

Bien que non potable, l’eau de pluie recueillie et filtrée pour des usages domestiques. Elle peut être utilisée à l’extérieur pour remplir une piscine, arroser des plantes ou laver une voiture. En intérieur, elle convient à l’alimentation en eau des toilettes et des machines à laver et au nettoyage des sols. Elle peut notamment couvrir plus de deux tiers des besoins en eau d’un bâtiment. L’eau pluviale, après être tombée sur le toit, passe par les gouttières et est acheminée vers la cuve de récupération par l’intermédiaire d’un tuyau. Elle sera ensuite filtrée et traitée avec un filtre eau de pluie. Enfin, elle sera distribuée grâce à des robinets ou un système de pompage, et permettra de remplacer une partie de l’eau potable pour des usages techniques.

Comment choisir une cuve eau de pluie la plus adaptée ?

Il existe différents types de cuves, enterrées ou hors-sol. Les solutions enterrées sont plus complexes et coûteuses à installer, mais sont solides et peuvent contenir de grands volumes d’eau.
L’eau de pluie n’est pas potable mais doit être d’une qualité suffisante pour une utilisation sans colmatage. Leur volume est stocké à l’abri de la lumière et dans la fraicheur.
Les cuves hors-sol sont plus simples à mettre en place, mais nécessitent plus d’entretien et il peut y avoir des risques de gel. Une cuve de récupération d’eau de pluie peut être fabriquée en différents matériaux, ayant chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Le béton est très adapté et résistant. De plus, il minéralise l’eau de pluie. Le polyéthylène haute densité (PEHD) est quant à lui un matériau léger et économique, généralement employé pour les cuves hors-sol. Enfin, on peut aussi utiliser une cuve eau de pluie en acier, généralement fabriquée sur mesure. Ce type de citernes est adapté aux grandes toitures.
Avant d’être utilisée, l’eau de pluie récoltée doit être filtrée, c’est indispensable et réglementaire. Lorsque l’eau coule sur le toit, elle emporte avec elle feuilles, brindilles et autres débris. On peut donc effectuer une première filtration pour recueillir ces débris avant le passage de l’eau dans les gouttières. Ensuite, l’eau pluviale sera filtrée une deuxième fois avant ou après son recueil dans la cuve. Il existe plusieurs systèmes pour traiter l’eau. Les osmoseurs font passer l’eau sous haute pression à travers une membrane, qui va retenir les impuretés et seulement laisser passer les molécules d’eau. Enfin, la microfiltration fait passer l’eau à travers un filtre eau de pluie en céramique de porosité inférieure à un micron. Cela permet ainsi de retenir les bactéries. Il est aussi possible d’utiliser des cartouches de charbon actif pour éliminer les mauvaises odeurs.

Vous avez un projet ?
Rencontrons-nous pour en discuter !

Nous contacter